Casques de moto : comment choisir le bon ?

Publié le : 04 avril 20237 mins de lecture

Le casque n’est pas un simple accessoire mais le principal dispositif de protection des motocyclistes. Tous les amoureux de la moto aiment l’adrénaline, la vitesse, le frisson de la course, le plaisir de conduire un deux-roues sans pensées et en ne pensant qu’au voyage ou à la course.

Mais le vrai motocycliste se soucie de sa sécurité et sait qu’il ne suffit pas d’être prudent : il est essentiel de voyager sur sa moto en portant toujours un casque. Le Code de la route, art. 171, en sanctionne l’usage obligatoire, mais les motocyclistes doivent être de plus en plus conscients que le port de ce dispositif, en plus de répondre à une obligation, les protégera en cas de chute ou de chocs violents, leur sauvant dans la plupart des cas la vie. C’est pourquoi il est essentiel de bien se documenter avant de faire le choix d’un casque de moto.

La norme ECE 22-05 , un élément déterminant dans le choix d’un casque de moto

Casque de moto : comment doit être le casque? comme tous les dispositifs de sécurité, doit respecter certains paramètres et doit évidemment être homologué. L’homologation de chaque casque n’est accordée qu’aux casques qui répondent à la norme ECE 22-05 et sont donc considérés comme sûrs et homologués pour être utilisés dans toute l’Union européenne.

La disposition des éléments à l’intérieur de l’étiquette peut varier mais doit absolument indiquer ces valeurs : E : indique l’approbation européenne. Le casque peut donc être utilisé dans les pays de l’U.E, c’est-à-dire le pays dans lequel l’homologation la norme ECE 22 05 a été faite.

On note par exemple l’Italie avec 05, qui indique la version de l’homologation ECE.

Il peut être 03 – 04 – 05 : la version 05 indique la version la plus récente et surtout la plus sûre. 5 autres chiffres qui indiquent le numéro progressif de l’homologation. Une lettre qui indique le type de protection. Les derniers chiffres indiquent le numéro progressif de production ou numéro de série.

Comment choisir un casque de moto

À l’exception du casque dit « bol » – interdit depuis quelques années car hors-la-loi (puisque non conforme à la norme  – on peut différencier les casques de moto en deux macro-catégories : ouverts et intégraux. Entre ces deux catégories, il y a aussi le casque modulaire.

Concernant le casque de bol, nous vous rappelons que son utilisation est interdite par la loi et donc que son utilisation équivaut à ne pas l’avoir porté. L’amende peut varier d’un minimum de 74 € à un maximum de 299 €, il y a aussi la rétention du véhicule pendant 60 jours et le retrait de 5 points du permis.

Casques de moto ouverts

Les casques ouverts se différencient en jet et demi-jet. Les premiers n’ont pas de protège-menton et offrent une protection jusqu’à la zone des oreilles. Les casques de demi-jet sont légèrement plus protecteurs que les jets simples car ils couvrent aussi partiellement les mâchoires. Ces deux types de casques peuvent être équipés ou non d’une visière.

Casques de moto intégraux

Les casques intégraux sont divisés en deux sous-catégories : sport et tourisme. Les plus sportifs sont conçus pour être utilisés généralement sur des motos super-sport. Leur forme particulière est en effet conçue pour ce type d’utilisation.

Les casques de tourisme, quant à eux, sont conçus pour être utilisés en position verticale ou presque verticale, et sont moins ajustés que les casques de sport. Ils doivent pouvoir être portés pendant des heures sans provoquer de gêne, leur taille a donc tendance à être plus grande et le rembourrage intérieur plus souple.

Casques de moto modulaires

L’un des casques les plus utilisés, notamment pour son côté pratique, est le casque modulaire. La différence entre un casque modulaire et un casque intégral est que le premier possède un mécanisme qui vous permet de relever la mentonnière, ce qui le rend très similaire à un casque à demi-jet, alors que le second n’en possède évidemment pas.

Ce type de système est très utile lorsque vous souhaitez faire circuler l’air, surtout en été. Mais lorsque le casque modulaire a le mécanisme fermé, il devient aussi protecteur qu’un casque intégral. Il est important de se rappeler que les casques modulaires, contrairement aux casques intégraux, ont des dimensions et un poids important, précisément à cause du mécanisme d’ouverture et de fermeture.

Accessoires

Vous pouvez ajouter des accessoires spéciaux à votre casque. Voyons quels sont les plus utilisés :

Pare-soleil

Il est très utile pour filtrer les rayons nocifs du soleil, il s’agit d’une visière rétractable de couleur sombre qui peut être activée au moyen d’un levier situé dans une zone facilement accessible de la main gauche.

Visière antibuée

Elle est également connue sous le nom de Pinlock : il s’agit d’un dispositif qui se positionne à l’intérieur de la visière du casque, formant ainsi un coussin d’air entre les deux surfaces ; de cette façon, il empêche la formation de buée sur la visière lorsque la température est plus basse.

Les interphones

Ce sont des écouteurs qui permettent de communiquer avec un autre motocycliste ou avec le passager, mais qui sont également utiles pour écouter de la musique et passer des appels.

Comment choisir le bon casque ?

La première chose à évaluer est le type d’utilisation que nous ferons de notre nouveau casque, lié au modèle et au type de moto que nous possédons. Si vous utilisez votre moto ou votre scooter principalement en ville, il est conseillé de choisir un casque Jet ou Demi Jet, tandis que si vous utilisez votre moto pour des trajets plus longs, il est certainement préférable d’opter pour un casque intégral ou modulaire.

Le casque doit être de la bonne taille : il doit adhérer parfaitement à toutes les parties de la tête, sans provoquer de pression gênante ou glisser excessivement lorsque vous bougez la tête. Si vous choisissez un casque intégral ou modulaire, il est bon de vérifier que la visière se ferme hermétiquement pour éviter que la pluie et l’humidité ne pénètrent à l’intérieur.

Si vous n’êtes pas un expert en matière de casque, avant d’acheter un nouveau casque, demandez conseil à un ami plus préparé que vous ou consultez le web : sur les forums, de nombreuses personnes écrivent leurs avis sur ce type d’accessoires. Mais rappelez-vous surtout : le casque est le dispositif par excellence des motards mais parfois il peut ne pas suffire. Conduisez toujours prudemment.

Plan du site